Écologie et durabilité

Obligation de diligence vis-à-vis du futur.

Produire intelligemment d’un point de vue écologique, dans le respect du développement durable et des ressources fait partie de la philosophie de l’entreprise Giroflex depuis 1872. Cela se manifeste dans les différentes caractéristiques des produits et dans les différents processus d’exploitation. La longévité est une priorité quand il s’agit du produit. En effet, plus un produit est utilisé longtemps, plus son empreinte écologique annuelle est faible.

Garant exempt de substances toxiques

Un siège giroflex peut être utilisé bien au-delà de 10 ans. En l’occurrence, les utilisateurs ont constamment la peau en contact avec les tissus, matières synthétiques et métaux utilisés. Tous les matériaux utilisés sont donc non polluants et n’émettent aucun gaz.

La proximité comme facteur de processus

Les distances raccourcies ont également des répercussions positives. Giroflex ne fait pas transporter de produits semi-finis aux quatre coins de la planète mais fabrique en Suisse. Seules les pièces comme les vérins à gaz, les roulettes ou les pièces en aluminium sont acquises auprès de partenaires de proximité. Les matières synthétiques complexes sont produites dans notre propre atelier d’injection de plastique, Espisa AG, également situé à Koblenz.

Recyclage hors pair

Les pièces usagées sont réutilisées pour créer de la nouveauté. C’est pourquoi Giroflex s’efforce depuis de nombreuses années d’optimiser le recyclage de ses produits.

Les sièges sont démontés de manière professionnelle et réintroduits dans les circuits correspondants afin de garantir une valorisation intelligente et substantielle des matières premières utilisées.

Oser changer de système

Intégrée progressivement depuis 2010, la philosophie du « Cradle to Cradle » étend son approche axée sur les ressources au processus de design et de production. Cela concerne l’ensemble du cycle de vie du produit et tous les partenaires et fournisseurs participant à la production et au produit sont impliqués. Les matières premières circulent dans des circuits techniques et biologiques.

Le « Cradle to Cradle » est une façon globale d’envisager les choses. Pour obtenir la certification de ses produits, il faut choisir des matériaux réutilisables, minimiser la consommation d’énergie, de matériaux et d’eau, réduire les émissions de CO2, augmenter la part des énergies renouvelables, réutiliser toutes les matières premières et enfin assumer sa responsabilité sociale.